Les 8 traitements naturels face aux douleurs neuropathiques

douleurs neuropathiques

Légères, ponctuelles, périodiques, récurrentes, les douleurs neuropathiques ne sont pas à prendre à la légère. En effet, elles indiquent ou alertent le cerveau d’une attaque ou dysfonctionnement au niveau de ces endroits où les maux sont ressentis. À l’instar des interventions médicamenteuses, recourir à des méthodes naturelles et thérapies contribue largement à prévenir et à réduire les risques. En liste, voici les traitements naturels qui ont montré leurs efficacités.

1. Baies d’açai

Les baies d’açai ont des propriétés antioxydantes réduisant ainsi le niveau des radicaux libres responsable du stress. Ce dernier est pointé du doigt en tant que cause des douleurs neuropathiques. En outre, les baies d’açai contiennent également un taux appréciable de vitamine et des fibres alimentaires assurant un effet amincissant, car l’obésité est un des principaux facteurs des douleurs neuropathiques.

2. Le curcuma

Comme les baies d’açai, le curcuma est connu de ses vertus antioxydantes ; le curcuma agit également sur les cellules nerveuses. Son principe actif qu’est la curcumine ayant un pouvoir sur ces dernières par le biais d’un effet anti-inflammatoire. Le curcuma se mange cru, cuit ou en épices.

3. Millepertuis

En inventoriant ses principes actifs, on note la Flavonoïde à 12 % qui génère des effets analgésique et anti-inflammatoire notamment sur la névralgie à l’exemple d’un mal de tête. Il existe en version huile, infusette ou gélules sur le marché.

4. Le massage

Les nerfs sont généralement privés de leurs oxygènes à cause d’un trouble de la circulation sanguine. En les stimulant par des gestes de massage sur les points douloureux, chaque nerf se réveille grâce à l’apport d’oxygène que génère naturellement un bon flux sanguin.

5. L’acupuncture

En général, l’acupuncture éveille les nerfs afin qu’ils assurent au mieux leurs rôles de connexion. C’est un des principes fondamentaux du soulagement des douleurs neuropathiques. Si ces dernières sont liées à la chimiothérapie, l’acupuncture est vivement recommandée.

6. Une bonne hygiène de vie

Pensez également à aérer votre rythme au quotidien. Il s’agit par exemple d’un sommeil normal (entre 7 à 8 heures), d’une vie sans tabac, ni alcool et d’un régime alimentaire équilibré. Ce sont d’ailleurs des habitudes qui aident en général à contribuer à un retour de vie à la normale au profit d’une meilleure santé.

7. Hydratation

Il est recommandé de boire de l’eau régulièrement à raison de 8 à 10 verres par jours. Une pratique qui aide l’organisme à mieux évacuer les nutriments néfastes gênant à la circulation du sang. Une fois que le sang circule normalement, les douleurs neuropathiques seront soulagées, voire disparues.

8. Yoga

Avec un exercice sur la respiration, la posture et une détente mentale par méditation ; le yoga associe à la fois un exercice normatif du corps avec un privilège exclusif à la partie cérébral et de l’esprit. Ainsi, les cellules nerveuses sont actives et moins exposées aux corps gras (éliminés naturellement par des activités physiques) et bien oxygénées. Toute forme d’exercice dans cette catégorie présente ainsi les mêmes vertus à l’exemple du sport et de la médiation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *