Comprendre l’utilité des enzymes alimentaires

enzymes alimentaires

Les enzymes alimentaires existent naturellement dans les sucs digestifs. Présents dans certains types d’aliments que nous consommons habituellement, les enzymes alimentaires contiennent des éléments actifs essentiels jouant un rôle catalyseur dans la digestion des aliments notamment l’absorption des nutriments. D’autres dérivés extraits des substances des organismes végétaux ou animaux ou de micro-organisme ou synthétiques, ont également les mêmes fonctionnalités que les enzymes alimentaires. Ils s’avèrent être très utiles dans la transformation alimentaire notamment la « biotechnologie alimentaire ». Pour en savoir plus, place aux détails ces deux catégories d’utilisation des enzymes alimentaires.

Un régime riche d’enzymes alimentaires pour améliorer la santé

À cause d’un taux d’enzyme élevé dans certains aliments comme les fruits, on les recommande dans les cas des problèmes digestifs notamment la constipation. D’autres vertus curatives y sont également recensées. Voici les grandes catégories et exemples d’aliments les plus connus :

1. L’ananas et le kiwi réduisent les problèmes digestifs

L’enzyme protéolytique dans ces deux fruits est responsable de la libération des acides aminés dans les protéines. Une action qui contribue largement à réduire les symptômes liés étroitement aux appareils digestions, si on ne cite que les flatulences, les ballonnements, les douleurs abdominales et la constipation. De son côté, un dessert en ananas a une fonction diurétique et digestive.

2. Les papayes prisées dans leurs rôles anti-inflammatoires

Son enzyme est tout de suite caractérisée par une fonctionnalité anti-inflammatoire, antimicrobienne et même immunologique. Une utilité dont le domaine dentaire, le traitement contre l’obésité, les préventions des cancers (antioxydants), la régulation de l’hypertension et hyperglycémie.

3. Les compléments alimentaires et absorptions des nutriments

Certains compléments alimentaires renferment des enzymes pour aider l’absorption des nutriments pour réguler le taux de protéines alimentaires ingérés et aide l’organisme à pallier aux désagréments gastriques.

Les enzymes alimentaires dans la « biotechnologie alimentaire »

Outre ses vertus directes au niveau de la digestion, les enzymes alimentaires sont fabriqués à partir des éléments chimiques, animaux ou végétaux, des cultures de micro-organisme dans la transformation et conservation alimentaire, principalement :

  1. La présure dans la fromagerie ;
  2. Le lysozyme dans la conservation alimentaire ;
  3. L’invertase plébiscitée dans la réduction des calories dans les denrées sucrées ;
  4. Le lactose pour réduire le taux de lactose dans le lait en vue de concevoir des produits aux intolérants au lactose ;
  5. D’autres catégories d’enzymes sont dédiées à la production de la bière, la fabrication des sirops de glucose à partir de l’amidon ; la pâtisserie, les jus de fruits.

Bon à savoir : Les enzymes alimentaires commercialisés sont règlementés

En France, un règlement 1332/2008 définit amplement la définition et rôle des enzymes alimentaires. Citons « Les enzymes alimentaires sont des produits obtenus à partir des plantes, animaux ou micro-organismes capables de catalyser une réaction biochimique et sont ajoutés aux denrées alimentaires pour la fabrication, la transformation, le traitement, l’entreposage, le conditionnement et le transport ». Leurs commercialisations ont fait l’objet d’un agrément auprès de l’Autorité Européennes de Sécurité des Aliments (AESA).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *